La Brasserie Éphémère ! Tous les 3ème Samedi du mois.

La Maison du Colonel organise sa brasserie éphémère et itinérante, numéro 3 !

Cette brasserie veut donner un avant goût du café associatif !

C’est l’occasion de se rencontrer, d’échanger pour construire dès maintenant le café de demain et pour permettre à chacun de s’impliquer dans le collectif.
Cette brasserie est co-construite avec le collectif les Colibris Amiens et l’Auberge de Jeunesse, sur le thème :

« Un autre monde est possible, une autre alimentation aussi »

De 10h à 13h, venez à l’atelier cuisine à l’auberge de jeunesse pour découvrir et cuisiner le repas de la soirée, fait à base de légumineuses (atelier ouvert à 12 places, inscription par mail). Pour plus d’informations sur cet atelier cliquer sur le lien suivant : recettes et inscriptions atelier

eccfcgeg

Rendez-vous à l’auberge de jeunesse le samedi 23 avril à partir de 17h

(entrée bâtiment principal, 30 square Friant, les 4 Chênes à Amiens)

Au programme :

17h-18h : Découverte de l’auberge de Jeunesse d’Amiens et lectures et textes interprétés par les jeunes du quartier et d’ailleurs.

18h-20h : projection du film « En Quête de Sens » suivi d’un débat et atelier jeux pour les enfants.

20h-23h : dégustation d’un Repas découverte des légumineuses (Repas complet pour 3€).

Soirée : Présentation d’initiatives locale « En quête de sens » : 5 associations portant des initiatives locales.

Tout au long de la soirée : exposition bijoux par une artiste du quartier et atelier photo engagé …

colibris amiens

siteon0-2318e

 

 

 

Merci de diffuser cette information autour de vous. Brassement vôtre,

Pour participer à l’organisation de la Brasserie#2 : rdv sur la page facebook : La Maison Du Colonel

 

Quoi de neuf en 2016 ?

Habitons nos rêves, ça continue !

Le festival « Habitons nos rêves », qui a eu lieu pendant les vacances de la Toussaint, a été un moment de convivialité et de création.
Nous étions une soixantaine au repas d’ouverture, aux conférences et projections de films. Des dizaines d’habitants sont venus
aux différents ateliers. Des jeunes et moins jeunes ont mis la main à la pâte pour créer, modeler, imaginer, filmer le quartier Elbeuf.
Vous pouvez maintenant repiquer et glaner des herbes aromatiques de la jardinière partagée, échanger des objets grâce à la boite à troc,
c’est à La Maison du Colonel, 60 square Friant, Amiens !

Rendez-vous le samedi 30 janvier
à 14h30 au Centre Social Elbeuf Lescouvé
(9 rue Louis Antoine St Just)
à 16h15 à La Briqueterie (2 rue Lescouvé)
pour la restitution du festival « Habitons nos rêves ». Ça sera l’occasion pour les différents participants, les artistes,
les structures qui ont accueilli les ateliers (le Centre social,  la Briqueterie…) et le public de se retrouver.
Au programme, une promenade dans le quartier permettant de voir les différents travaux réalisés et en cours,
suivie d’un pot à La Briqueterie.

 aDSCN2483 aDSCN2497 aP1000043L

aDSCN2564 aDSCN2583

 

La Maison du Colonel prend son autonomie !

La Maison du Colonel, qui est née grâce au soutien de La Briqueterie, est désormais indépendante en tant que porteuse du projet.

Les architectes Kinya Maruyama, Julien Pradat (MurMur Architecture) et Antoine Jacquemart sont les architectes maîtrise d’oeuvre.

L’étude d’un bail emphytéotique de 30 ans est en cours et sera soumis aux votes des élus d’Amiens Métropole. Ce qui nous permettra de déposer un permis de construire et de commencer les travaux, dès cette année 2016 !

La réhabilitation participative du bâtiment en friche commencera au printemps, avec des bénévoles, des professionnels, des apprentis et vous … !

Pour préparer au mieux ce moment, nous sommes à la recherche de financements, de mécènes en compétences,
de dons de matériels. Parlez-en autour de vous !

Images intégrées 1


L’AG de la Maison du Colonel !

Inscrivez bien dans vos agendas, l’AG de la Maison du Colonel, se tiendra courant mai 2016.
Cela sera l’occasion de faire le bilan de l’année, d’annoncer le programme des prochaines actions, de voter
le règlement intérieur du café associatif, d’ouvrir le CA à 9 nouvelles personnes et bien d’autres choses !

Vous pouvez nous rencontrer tous les premiers samedi du mois au jardin du bout de la rue ou nous contacter
par mail (lamaisonducolonel@gmail.com) ou facebook (La Maison du Colonel).

Habitons nos Rêves

dans le cadre du projet de café citoyen : « La Maison du Colonel » enclenché par le Briqueterie, différentes structures du quartier s’impliquent dans la programmation d’ateliers et événements ayant pour thème : la réappropriation de la Ville par le Citoyen.

Qu’est-ce qu’être habitant ? Habiter ?

(Du latin habitare (même sens), fréquentatif de habere « avoirposséder ».)

Il s’agit de travailler avec les gens sur la réappropriation de la ville par le citoyen. 2 mots peuvent qualifier l’état d’esprit du projet : participatif et évolutif.

Des artistes de la Briqueterie, le Centre Social Elbeuf Lescouvé, le point info jeunesse Amiens, le DRE, la Maison de Retraite des Quatre Chênes, le Jardin du bout d’la rue, Zébulon, La Machinerie … proposent de participer à la programmation, de créer l’émulation.

L’objectif étant pour les participants de se rencontrer, de tisser des liens, de découvrir autrement leurs lieux de vie et/ou de travail et de se l’approprier.

La programmation se veut interculturelle, intergénérationnelle et inter associative.

Il s’agit d’une fenêtre pour réfléchir et faire ensemble, un espace / temps de créations collectives reposant sur la démarche citoyenne qu’implique le « vivre ensemble »

DEMANDEZ LE PROGRAMME !!!

La rentrée de la Maison du Colonel

Quelles nouvelles !?

Café Citoyen impulsé par La Briqueterie,

prolongé par La Maison du Colonel

Depuis sa création en avril 2015 l’association La maison du Colonel compte déjà plus de 200 adhérents.

Ce groupe souhaite mettre en place un lieu qui soit un catalyseur de projets au service de la communauté : un café citoyen.

Ce projet repose sur les énergies des volontaires.

Après un cycle de réunions avec les habitants pour rêver ensemble, imaginer ce que ce lieu pourra être, à présent, l’association La Maison du Colonel met tout en œuvre pour rendre possible la rénovation participative de la petite maison qui se trouve au 60 square Friant, Amiens.

Objectif : transformer ce bâtiment en café citoyen. Démarrage des travaux dès 2016.

Pour ce faire l’artiste et architecte Kinya Maruyama est invité à concevoir les plans avec un groupe de travail composé d’architectes amienois, d’artistes, d’artisans et d’habitants. Pourquoi ce tokyoïte septuagénaire ?  Sans cesse en train de réfléchir à des dispositifs qui ne figent pas le projet, afin qu’il soit réappropriable par chacun, que chacun puisse y développer sa créativité, cet homme et son travail sont généreux.

Cette joyeuse équipe relève le défi de faire en sorte que la réhabilitation du bâtiment pour en faire un établissement recevant du public soit évolutive et participative.

Lancement de l’étude artistique

Mercredi 16 septembre 2015 nous avons fêté la signature du contrat entre Kinya Maruyama et la DRAC (Direction régionale des affaires culturelles de Picardie) pour le financement de l’étude de la réhabilitation du futur café. C’est la première étape vers la commande publique qui donne au projet une ampleur au niveau national !

Ce fût un moment chaleureux et festif. Nous avons eu le plaisir d’accueillir des habitants du quartier, des élus de la ville, et des financeurs qui soutiennent le projet, les représentants des collectivités.  Nous avons présenté le travail qui a été fait au travers d’une exposition à la Briqueterie, puis nous avons visité le Jardin du bout de la Rue et nous sommes rendus devant la maison. Ce fût une belle soirée, accompagnée de délicieux macarons d’Amiens faits-maison et de cidre chaud.

A cette occasion Jean-Christophe Loric (élu Ville d’Amiens à l’Urbanisme) et Nathalie Lavallard (élue Ville d’Amiens à la Démocratie Locale, Citoyenneté et Vie Associative) nous ont annoncé que la mairie d’Amiens nous accorde un bail pour la maison et ont affirmé leur soutien politique.

Madame Phoyu-Yedid, directrice de la DRAC a été particulièrement touchée par ce projet et nous a rappelé son vif soutien.

La réhabilitation du batiment (60 square Friant, Amiens) et le groupe de travail

Pendant les quelques jours de présence de Kinya Maruyama sur Amiens en septembre, de jeunes architectes, le cabinet d’architecture Murmur et  toutes personnes qui souhaitaient donner son avis,  ont réfléchi ensemble pour donner forme au projet, aux idées de chacun.

Pour l’instant il est question d’avoir l’espace le plus vaste possible à l’intérieur pour ne pas restreindre les possibilités. Grâce aux réunions avec les habitants l’envie de se restaurer dans le café, y lire, pouvoir y proposer des activités ( bricolage, projection de films, soirées jeux …), pouvoir ne rien faire, toutes ces idées ont été exprimer plusieurs fois. Avec Kinya Maruyama, le groupe de travail étudie donc l’idée de mettre du mobilier escamotable dans cette maison, des tables qui, grâce à un système de poulies, remonteraient au plafond libérant ainsi l’espace au sol.

Il s’agira donc d’ouvrir complètement la maison en retirant le mur de refend qui sépare la maison en 2 pièces.  ! Des charpentiers ont vérifié la structure de la maison qui va devoir être solidifiée.

Un bon chantier charpente s’annonce donc !

D’autre part pour l’instant la maison n’est pas du tout raccordée aux réseaux (ni eau, ni éléctricité).

Il est question de créer une extension afin d’abriter une cuisine à coté de la structure existante. Au début le groupe de travail voulait aménager des containers pour en faire une cuisine et des sanitaires. Cette idée a été abandonnée car les containers produisent beaucoup de condensation. Ils nécessitent un outillage lourd pour les modifier, ce n’est pas compatible avec l’idée d’un chantier participatif, ouvert à ceux qui souhaitent s’y investir. L’extension sera donc en ossature bois.

Elle abritera la cuisine, une pièce pour stocker les denrées … La différence de coût et de possibilités entre une petite cuisine aux normes et une plus grande qui pourrait accueillir des groupes (en chantier d’insertion cuisine ponctuels, repas organisés par des bénévoles par exemple) a fait réfléchir le groupe de travail.

L’espace extérieur est très intéressant aussi. L’idée de Kinya Maruyama est de construire une marquise, espace d’entre deux, ni tout à fait dehors, ni tout à fait abrité, comme une invitation.

A l’intérieur, l’architecte tokyoïte travaille aussi sur un dispositif fait de plusieurs panneaux pivotants qui pourraient être investit par des artistes. Ils seraient en hauteur, de grandes tailles et permettraient de modifier constamment l’ambiance du lieu. Tout comme le plancher qui serait au sol, ils auraient la vertus de rendre l’acoustique plus agréable, chaleureuse et convivial.

La fête de quartier Elbeuf

Le samedi 19 septembre, l’équipe de la Maison du Colonel a participé à la fête du quartier d’Elbeuf. En échange d’une blague, de moudre du café, de nous donner une brève de comptoir, nous avons servi du café. Nous avons varié les plaisirs, café ethiopien ou équatorien , à la manière italienne ou à dépression. Le tout accompagné de gaufre à la chantilly. C’était une belle occasion de faire connaître le projet aux habitants du quartier et aussi de rencontrer et passer du temps avec les autres associations d’Elbeuf.

Habitons nos Rêves

Les vacances de la Toussaint s’annoncent palpitantes, le festival « Habitons Nos rêves » aura lieu la du 16 oct au 4 nov. Au programme : atelier théâtre, installations artistiques, projections de documentaires, conférence gesticulée,  soirées rencontres -repas- délicioso -réjouissantes ! Rendez-vous dans différents lieux du quartier Elbeuf (maison de retraite, centre social, briqueterie). Demandez le programme !

En espérant que cette rentrée soit à l’image des mois qui vont suivre ! Vous êtes les bienvenus pour nous rejoindre. Vous pouvez nous rencontrer tous les premiers samedi du mois au jardin du bout de la rue ou nous contacter par mail (lamaisonducolonel@gmail.com) ou facebook (La Maison du Colonel).